La fibre optique : Une nouvelle passerelle vers le vêtement connecté

La fibre optique : Une nouvelle passerelle vers le vêtement connecté

Publié le 9 janvier 2019

Nous avons tous vu la technologie numérique apparaître dans le monde du « vêtement » au rayon des accessoires. En effet, entre montres, gants et lunettes connectés, les accessoires utilisant cette technologie sont déjà bien présents sur le marché actuel.

Mais si cette technologie s’emparait de nos vêtements ?

À l’aube de la commercialisation des accessoires que nous connaissons, ces objets connectés étaient déjà utilisés par les sportifs pour évaluer leurs performances.

En effet, avant de devenir un accessoire à la mode, les bracelets connectés étaient utilisés à but sportif uniquement. Lors d’une séance de sport, l’accessoire porté enregistre et analyse les données sportives et corporelles pour ensuite délivrer un compte-rendu ou un résumé de nos performances. Chose utile pour le sportif puisqu’à partir de ces informations, l’utilisateur peut corriger ses défauts ainsi qu’améliorer son rendement.

Cependant, une nouvelle révolution est en marche concernant le sport et les vêtements qui l’entourent. Jusqu’ici réservée aux accessoires connectés, l’analyse sportive peut aussi se faire grâce aux vêtements que l’on porte. Ce nouveau système est l’œuvre de l’implémentation de la fibre optique dans les vêtements techniques.

Plus qu’un moyen de connexion Très Haut Débit, la fibre est un outil technologique formidable. Grâce à des propriétés propres à la fibre optique, l’adaptation au vêtement est rendue possible.

Tout d’abord la fine épaisseur dont elle fait preuve lui permet de se mélanger au tissage du vêtement. Aussi épais qu’un cheveu, elle est facilement incorporable au tissu du vêtement. De ce fait, aucune gêne n’est ressentie, contrairement aux bracelets qui peuvent accentuer la transpiration ou tout simplement être gênant pour l’utilisateur.

Mais alors comment se fait l’analyse ? comment les données sont-elles retranscrites ?

Grâce à l’autre propriété importante de la fibre : la lumière. Incrustée dans le vêtement, la fibre se plie aux efforts faits par le corps. Chaque mouvement qui froisse le tissu, la fibre le sent et son composant, la lumière, aussi. Ces changements, lors du mouvement, modifient la courbe de la lumière. Plus les courbes sont modifiées, plus la quantité de lumière envoyée vers les instruments de mesure est importante. Comme pour une application standard, les résultats sont envoyés vers un algorithme qui analyse et traduit nos performances.

Dans le sport, mais pas que…

L’usage ne se limitera pas seulement à l’aspect sportif mais suivra les innovations technologiques de notre société. Comme pour les accessoires, le vêtement numérique fera son apparition pour des usages quotidiens. L’intégration de la fibre optique dans le vêtement serait une avancée pour un bon nombre de métiers permettant d’effectuer des tâches de manière plus efficace, ou d’analyser nos moindres faits et gestes.

Qui sait ? Le T-shirt connecté sera peut-être la clé USB de demain.


Baptiste S.

Partages