Collectivités locales : l’usage du numérique renforce la cohésion des territoires pendant la crise sanitaire

Collectivités locales : l’usage du numérique renforce la cohésion des territoires pendant la crise sanitaire

Publié le 20 mai 2020

La crise sanitaire que nous traversons prouve la nécessité d’une mobilisation nationale. A l’heure où la situation évolue de manière inégale sur le territoire, le rôle des collectivités territoriales n’a jamais été aussi important. Ces acteurs sont en première ligne pour subvenir aux besoins locaux et informer les administrés.

Depuis le début du confinement, les acteurs locaux sont confrontés à des enjeux de taille : communiquer auprès des citoyens et instaurer un mouvement de solidarité sur le territoire.

Relais du gouvernement, les collectivités locales centralisent l’information et s’assurent de la continuité du service public. A leur disposition, un outil précieux : le numérique. Face à la distanciation sociale, les outils digitaux deviennent les moyens privilégiés pour communiquer.

Les sites internet des régions et des communes sont constamment alimentés par les informations quotidiennes. Même si ce canal reste le plus important, les collectivités territoriales ont adapté leur communication. Les réseaux sociaux permettent d’appuyer la diffusion des messages adressés aux administrés et offrent la possibilité à tous de s’exprimer. De nombreuses villes ont fait le choix de favoriser les échanges sur Facebook, dans le but de promouvoir les initiatives solidaires entre habitants.

D’autres collectivités ont décidé de lancer leur propre plateforme d’entraide dès les premières mesures de confinement. C’est le cas de la commune de Saint-Genis-Pouilly qui a adopté la plateforme Proxiigen, un site internet semblable à LeBonCoin, pour permettre aux habitants de formuler des annonces et d’y répondre.

Grenoble poursuit elle aussi cette démarche avec sa propre plateforme Grenoble voisins-voisines : un service de prestations gratuites entre habitants, géolocalisés par quartiers. On y retrouve aussi bien des propositions de garde d’enfants, de livraisons de courses ou même d’appels pour lutter contre l’isolement. En deux jours, plus de 700 échanges ont été recensés !

Cette crise révèle d’autant plus la nécessité du digital dans notre société, à l’heure où des milliers d’actions solidaires sont réalisées grâce à internet. Lancé en 2013, le Plan France Très Haut Débit a pour objectif de couvrir l’ensemble du territoire en fibre optique. Cette mesure vise à lutter contre les disparités d’accès au numérique, notamment dans les zones rurales où on observe un débit plus faible. En apportant le Très Haut Débit partout en France, cet élan d’entraide se consolide et facilite le quotidien de tous.
Plus que jamais, les communes assurent la continuité de leur mission par le biais du numérique. Des plus petits villages aux grandes agglomérations, chaque municipalité a su maintenir ses services initiaux (collecte des déchets, administration…) tout en soutenant de nouvelles initiatives solidaires. Elles sont de véritables moteurs d’entre-aide pour tous les administrés !

 

 

Les communes et grande Régions soutiennent l’économie locale

Les collectivités territoriales jouent un rôle très important au sein de l’économie locale. Elles n’hésitent pas à afficher leur soutien envers leurs commerçants. De nombreuses maries participent à la diffusion active de la liste des commerces ouverts, sur leur site internet et sur les réseaux sociaux.
Certaines grandes agglomérations vont encore plus loin en proposant à leurs commerçants des plateformes dédiées à la vente, comme c’est le cas à Bayonne ou à Caen. Le commerce de proximité a fait un véritable bond depuis le début de l’épidémie, pour des raisons pratiques mais surtout solidaires ! Les acteurs publics appuient cette dimension d’entraide pour continuer à faire vivre l’économie locale, et ainsi préserver les emplois.

 

Les Régions sont elles aussi très actives dans la restructuration de l’économie. Elles ont imaginé des solutions pour surmonter la crise. Le Grand-Est est l’une de ces Régions qui ont rapidement mis en place un plan d’action.

L’appel à projet Résilience Grand Est, en collaboration avec le ministère de l’enseignement supérieur est destiné à tirer des conséquences de la crise du Covid19. Un appel à projet est lancé pour évaluer l’impact du coronavirus sur l’économie, accélérer la mise en place de solution ainsi qu’anticiper les futures problématiques.
En attendant la concrétisation de ce projet, des mesures exceptionnelles sont d’ores et déjà en cours pour aider financièrement les entreprises : aide à la trésorerie et des fournisseurs, financement des salaires, impôts et cotisations sociales. Afin de poursuivre cette démarche, la Région a développé la plateforme Plus Forts Grand-Est, dans le but de mettre en relation les entreprises avec des start-up et d’autres acteurs innovants.

Pour protéger les travailleurs alsaciens, lorrains et champenois, le dispositif barrière-covid19 permet aux entreprises de se fournir en masques, visières et gel hydroalcoolique. Des moyens qui permettront de reprendre leur activité dans de meilleures conditions. Les entreprises locales et productrices de protections ont la possibilité de vendre directement sur ce marketplace (*place de marché). Fort de son succès, barrière-covid19 est ouvert à l’ensemble de entreprises françaises depuis le 11 mai 2020.

Concernant le secteur du tourisme, le Grand-Est prend des mesures spécifiques. Particulièrement touché par la crise, il fait l’objet d’un dispositif d’aide à part, avec notamment des webinaires pour les acteurs touristiques. En complément, la Région va offrir 100 000 chèques vacances aux « héros » de cette crise pour les remercier tout en soutenant le tourisme local.

Le domaine de la culture quant à lui, fera l’objet d’un soutien européen et d’une adaptation des dispositifs existants : subventions, flexibilité des projets en cours… Pour compléter ces information la plateforme Creatives Unite initiée par la Commission européenne et dont s’inspire la Région, rassemble les échanges et les informations liées au domaine culturel suite à la crise.

Parce qu’il souhaite donner la parole aux entreprises, le Grand-Est les invite à se joindre au débat sur la plateforme Ma Région Demain. Le but est de mieux connaître les attentes des acteurs économiques, mais aussi de recueillir de nouvelles idées et de définir les priorités. Par le biais du numérique, le Grand-Est souhaite accompagner aux mieux les entreprises locales en les aidant à se reconstruire. La Région leur accorde une place centrale et les nomment acteurs de ce nouveau plan économique.

 

Fournir du matériel pour tous

Face à l’afflux de patients, le matériel médical manqua très vite dans les établissements de soin. Dès lors, des initiatives collectives se sont dressées sur le net pour pallier le manque de protection.
Témoins de cette dynamique, les collectivités ont embrayé le pas en soutenant ces actions citoyennes. La Région Occitanie, par exemple, a appelé les entreprises locales à se mobiliser avec le hashtag #SolidaritéOccitanie. Un message partagé massivement qui a permis d’approvisionner les hôpitaux du territoire en gel hydroalcoolique et en protections.

Les particuliers, d’autant plus exposés au virus depuis le déconfinement, ne disposent pas toujours des équipements nécessaires pour se protéger. Pour cette raison, de nombreuses mairies procèdent à la distribution de matériel. Certaines protections sont mêmes conçues localement, grâce à la mobilisation de couturières ou de maker (pour les visières imprimées en 3D). À Manéglise, deux jeunes femmes se sont portées volontaires pour fabriquer des masques pour les 1300 habitants de la commune, tandis qu’un lycée proche prête ses imprimantes 3D pour fabriquer des visières. « Tous les jours nous avons des messages de félicitation, d’encouragement et des propositions d’aide ou de service » se réjouit le maire de la commune ! Pour les collectivités, renforcer la cohésion du territoire fait partie de leur principale mission.

 

 

Avec la crise sanitaire, la France fait face à de nouveaux enjeux. Le territoire hétérogène laisse apparaître des besoins spécifiques auxquels les collectivités territoriales peuvent répondre. Proches des administrés, elles soutiennent les mouvements de solidarité en créant des lieux d’échanges et de partage sur le web. Grâce à ces nouveaux dispositifs, des protections sont fabriquées et distribuées aux hôpitaux ainsi qu’aux citoyens.

Du point de vue économique, les villes et régions accompagnent les entreprises pour surmonter les difficultés en leur proposant des solutions adaptées et innovantes. Amplifiés par le déploiement de la fibre optique, les usages du numérique permettent de reconstruire le territoire et facilitent la mission des collectivités locales.

 

 

 

Charlotte B.