Bars à bière connectés : la tendance des tireuses en libre-service

Bars à bière connectés : la tendance des tireuses en libre-service

Publié le 19 août 2021

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé


Bien plus qu’un endroit où prendre un verre, les bars, pubs et autres bistrots sont des lieux vivants communs à tous les Français. Si on ne le savait pas encore, la crise sanitaire nous aura prouvé que ces lieux sont chers à notre vie sociale et à nos papilles ! Aujourd’hui, mettons l’accent sur la bière et sur une toute nouvelle manière de la consommer en établissement : les bars à bières connectés !

Bière et nouvelles technologies ? Un curieux mélange qui, pourtant, saura surprendre les amateurs de mousse ! C’est en Bretagne, région où la boisson ne manque pas vraiment, que la première tireuse connectée a vu le jour. Après avoir quitté la Britt Brasserie en 2012, Jean-Fançois Istin a fondé la société NDMAC System, qui est à l’origine de la tireuse à bière connectée. Il s’est notamment inspiré des entreprises au modèle disruptif comme Uber et Air BnB pour proposer une nouvelle expérience aux consommateurs.

Depuis, cette innovation technologique a séduit de nombreux bars bretons, français et même allemands, anglais ou américains ! NDMAC System compte désormais près de 120 000 clients-membres et propose plus de 550 bières. La société compte aussi son propre réseau franchisé « La Baleine Déshydratée ». Trois bars situés à Brest, Quimper et Lorient qui servent de « laboratoire » pour la société mère, avec des retours directs de la clientèle. Depuis, d’autres franchises concurrentes ont fait leur apparition. On peut notamment citer l’enseigne Au Fût et à Mesure, qui se basent sur un système de tireuse très similaire. Mais comment ça marche, exactement, le bar connecté ?

 

De la bière artisanale au centilitre près !

Le principe de la tireuse connectée repose sur un accès simple et rapide au produit, en rendant le client autonome. Autrement dit, c’est vous qui choisissez et versez la bière ! Ça tombe bien, il parait qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même…

Dans les établissements partenaires de NDMAC System ainsi que dans les bars Au Fût et à Mesure, même fonctionnement ! Une carte RFID (radio frequency identification, ou carte d’identification) est confiée aux consommateurs afin qu’ils puissent avoir accès aux tireuses disponibles sur les tables. Celle-ci sert de portefeuille virtuel car, une fois scannée, le client peut choisir sa boisson ! Une consommation au centilitre près, offrant la possibilité de goûter des petites quantités avant de trouver LA bière qui ravira votre palais ! Exclusivement artisanaux, souvent locaux, les fûts sont minutieusement choisis par les brasseurs afin de proposer des produits de qualité.

Car la bière est bien le cœur de l’activité ! À l’instar des restaurants, c’est la carte qui fait la renommée des bars et pubs. La technologie, elle, est là pour offrir une autre expérience à la clientèle : le plaisir d’être autonome, de se déplacer de table en table pour goûter de nouvelles saveurs, etc.

Les cartes sont compatibles avec toutes les tireuses grâce à leur interconnexion. La fibre optique permet aux établissements de fournir ce type de service de manière fluide et sans attente grâce à son Très Haut Débit. Les comptes clients sont quant à eux sauvegardés sur un cloud. Pratique pour recevoir la newsletter de son bar préféré !

Rassurez-vous si vous n’êtes pas amateur de bière, des tablettes sont à disposition afin de commander vins, cocktails et autres boissons sans alcool. Pour accompagner l’apéro, la plupart des bars proposent aussi planchettes, terrines, etc. La commande arrive directement au comptoir grâce à la rapidité de la fibre. Un gain de temps pour les clients, qui n’ont pas besoin d’attendre qu’un serveur passe à leur table.

Pour le personnel du bar, la digitalisation des commandes leur permet de générer un service plus rapide. Du coté des tireuses connectées, les serveurs sont alertés sur tablette ou smartphone quand les fûts sont presque vides. Les consommations peuvent également être suivies de près sur une période donnée, ce qui facilite la gestion des stocks. A table ou derrière le comptoir, la fibre optique améliore le fonctionnement des bars !

 

Le numérique rapproche les cœurs (et les pintes aussi !)

La bière et la technologie font bon mélange ! Mais qu’en est-il de l’humain ? Loin d’isoler la clientèle et le personnel, les tireuses connectées encouragent les échanges. Avec moins de prises de commandes « manuelles », les serveurs passent davantage de temps en salle où ils peuvent discuter et conseiller les clients. « Cela nous aide à créer un lien fort avec notre clientèle et participe à l’ambiance générale du bar, deux raisons citées par nos clients quand ils reviennent. » indique Thomas Gervais, gérant d’un établissement Au Fût et à Mesure à Lyon.

De plus, le concept du bar connecté offre un retour direct sur les fûts populaires ! Grâce au suivi numérique des tireuses, les gérants constatent quelles bières sont les plus appréciées sur une période donnée. Ainsi, ils peuvent ajuster leur offre en fonction des tendances de consommation et satisfaire toujours plus la clientèle !

Les bars, pubs et autres bistrots sont, avant tout point, un lieu social ! Rassemblant des individus de tout âge, l’ambiance est un autre critère très important. Pour cela, les bars connectés encouragent les rencontres autour de leurs tireuses. Comment ? Pour goûter différentes bières, les clients sont amenés à se déplacer de table en table, et discutent ainsi plus facilement avec leurs voisins.

 

En France, le déploiement avancé de la fibre optique a encouragé la création de plusieurs dizaines de bars à bière connectés ! Une nouvelle expérience pour les amateurs de mousse, qui ont accès à une tireuse en libre-service ! Avec un tel outil, c’est un gain de temps dans le service de boissons mais aussi un suivi précis des stocks ! De la commande au paiement en passant par l’approvisionnement du bar, la fibre optique permet en effet la gestion des boissons sur support numérique. Au niveau de l’ambiance, les consommateurs échangent davantage entre eux, en se déplaçant pour goûter les bières, mais aussi avec les serveurs et les gérants, qui ont désormais plus de temps en salle. Bonne ambiance garantie, où il fait bon de se délecter d’une petite cervoise, sans pression !

Charlotte B.

 

 

 

 

Partages